Pas encore inscrit ? | Passe oublié
25/02/2010 - 04/03/2010 | Etats-Unis | 0 article Flux RSS | 9 photos Flux RSS

MIAM MIAM MIAMI EN FAMILLE!

 

Miami ? Pour beaucoup d’entre vous, Miami c’est Art Basel ? La Winter Music Conference ? Des répliques de Pamela Anderson sur South Beach ? ou encore les petits meurtres entre amis ? Bref, en d’autres termes, Sex, Drug , Art & Electronic… une image  d’Epinal de la Riviera américaine, trotte dans nos têtes. Alors découvrons le temps d’un voyage un autre visage de Miami Beach, et partons à sa découverte en FAMILLE !

Ce voyage a été réalisé en mars dernier par une famille de français qui souhaitait faire découvrir à sa petite tribu, deux enfants âgés respectivement de 9 et 7 ans, les nombreuses « facettes miamiesques ». Un itinéraire adapté à leurs envies : sport, nature et découvertes…                                    

Parcours de Voyage Spécial Enfants  : Miami en 72H

Un hébergement idéal adapté pour les familles : la location d’un appartement ou condominium. Aux Etats, Unis, c’est leur grande spécialité, ce sont des appartements achetés en copropriété. Le Lieu : Collins Avenue, un quartier plus approprié avec les enfants, versus les nombreux hôtels sur Ocean Drive ou Collins, car pour la plupart d’entre eux, ils sont plus branchés qu’adaptés à de jeunes enfants. Une voiture était incluse dans la location, indispensable pour découvrir Miami… 7600 Collins Ave, #411 - http://www.sea-n-sun.com.

Jour 1 : Découverte de South Beach, dénommé Sobe, qui  forme la partie méridionale de Miami Beach, ville distincte de Miami qui s’étire sur une longue île-barrière ; Le quartier de South Beach doit sa renommée internationale, grâce aux pérégrinations d’Al Capone puis plus tard à Tony Montana dans Scarface ou encore aux deux flics de la série TV Miami Vice ; mais pas seulement. En effet Sobe s’enorgueillit d’abriter la plus grande concentration d’immeubles Art déco de la planète. Le National Art Deco District est composé de quelques dizaines d'hôtels et des immeubles d'habitation construits principalement dans les années 1930. Une série de bâtiments aux famous coins arrondis et dotés d'ornementation géométrique, le « Streamline » est né.  D’un point de vue géographique, ce quartier se trouve bien évidemment au sud de Miami et englobe la 23ème rue sud à South Pointe Park.

 

9H : American Breakfast en famille, après un petit passage dans le fameux supermarché Publix ; fondé en 1930, c’est aujourd'hui la plus grande chaîne de distribution américaine à être détenue par ses propres salariés. Des démonstrations cuisine au rayon traiteur.

10H : Location de Vélo et ou roller dans une des nombreux échoppes de locations de vélo. Coup de cœur pour : Miami Beach Center 601 5th Street - www.bikemiamibeach.com. Multitudes de parcours de pistes cyclables proposés par le loueur, fonction de votre condition physique et  de la durée.  Notre choix de ballade : de Lummus Park jusqu’à

South Point Park. Lummus Park Beach, célèbre allée goudronnée longeant la plage au nom éponyme, véritable Mecque des activités outdoor. Les habitants de Miami s’adonnent à toutes types de sport, à ciel ouvert : cours de yoga, gymnastique en plein air, matches de volley, vélo, roller… Halte à South Pointe Park, parc de 17 ha, récemment rénové (en 2009) et situé à la pointe de Sobe. Orné de passerelles en serpentine, d’une promenade le long des côtes calcaires de Floride ou encore de dunes de sable naturel restaurées, ce parc offre également des aires de jeux pour enfants, des coins BBQ, ou encore des concerts extérieurs tous les vendredis soirs… le tout, avec pour toile de fond : une vue majestueuse sur l’océan. Une jetée de 45 mètres sur laquelle cohabitent  des fans de rollers et des pêcheurs. La nuit, cette passerelle est éclairée par 18 tours d'éclairage, un spectacle unique à NE PAS manquer.

12H 30: Déjeuner chez « Five Guys »  sur Washington Av – une institution de la ville pour satisfaire l’appétit de vos enfants en matière d’hamburgers. La spécificité de cet endroit incontournable ? Personnalisez et concevez votre propre burger ! Five Guys - 1500 Washington Avenue, Miami Beach, FL - 
www.fiveguys.com

14H : Visite de Art déco District. Vers la fin des années 1970, le quartier Art déco brûle littéralement sous un soleil ardent qui ternit la peinture des hôtels vétustes. Des gens de bonne volonté s’associent pour revigorer tout spécialement ce quartier en fondant un organisme non gouvernemental voué à la conservation du patrimoine architectural de l’agglomération, la Miami Design Preservation League. Ainsi, depuis 1979, le quartier Art déco figure sur la liste du patrimoine historique américain, avec environ 800 bâtiments érigés entre 1923 et 1943. À partir de là, les immeubles du quartier sont plus ou moins hâtivement retapés, mais la plupart conserve leur façade d’antan habillée de tons pastel rafraîchis et ornée de formes géométriques incongrues pour mieux séduire le visiteur nostalgique d’une époque révolue. Pris individuellement, un immeuble Art déco n’a guère de prestige. Toutefois, si l’on en regroupe près de 800 dans un périmètre bien défini, c’est une autre histoire. Et c’est là précisément que réside tout le charme de South Beach,  le « famous » style floridien « Tropical Art Déco », caractérisé par une multitude de couleurs pastels. Quelques bâtiments à ne pas manquer : Hotel Colony, 736 Ocean Dr. 
Sa vaste enseigne aux néons lumineux est devenu l'un symbole de l'animation nocturne de Miami Beach. Casa Casuarina, 1116 Ocean Dr.
Réplique de l'Alcazar dominicain de Christophe Colomb bâti en 1930. Ici vécut et mourut le couturier Gianni Versace, assassiné le 15 juillet 1997.

15H : Un peu de shopping à pied à partir de la 5th jusqu’à Lincoln Road ; Coups de cœur: l’indémodable Urban Outfitters , mode streetwear  pour petits et grands - 653 Collins Avenue - www.urbanoutfitters.com - Chez Books and Books, pour leur choix de livres sur l’Art contemporain et enfin Britto Central Art Gallery , afin de partir à la rencontre d’un artiste brésilien de talent. Romero Britto nous emmène dans un univers de peintures qu’il a voulu enchanteur, vif gai et coloré, car ayant connu le côté sombre de l’humanité, il a commencé à peindre pour apporter de la lumière à la couleur de la vie.

 

Focus sur un autre quartier de Miami : Coral Gables, premier projet de construction planifié composé de maisons méditerranéennes qui a vu le jour en 1921 grâce au concours d’une riche famille de producteurs d’agrumes ; Le nom Coral Gables vient du fait que la plupart des maisons furent construites en roche corallienne. Halte à Venetian  Pool, un des plus beaux bassins publics de la ville, creusé par des tailleurs de pierre dans la roche de corail, et dans laquelle la célèbre danseuse aquatique Esther Williams s’est produite. 2701 De Soto Bd – www.venetianpool.com

20H Dîner chez Joe’s Stone Crab : une institution de So Be, goûtez le crabe caillou et sa célèbre sauce à la moutarde uniquement d’octobre à Mai. Une dernière séance pour des « Beignets de tomates vertes » ?  ou  l’excellente key lime pie ; Joe’s Stone Crab - 11 Washington Avenue - www.joesstonecrab.com

Alternative : si vous avez la possibilité de faire garder vos petits par une baby sitter, allez faire un tour dans les galeries de Miami et prenez l’option « Gallery Night » : parcours arty à télécharger sur : www.artcircuits.com.

Jour 2 :

10H Direction Key Biscayne, île barrière à seulement six miles, environ 9kms, au large des côtes de Miami. C’est une île longue et relativement étroite parallèle à la terre ferme, qui a été construite par l'action des vagues et des courants. Key Biscayne est antérieure aux Keys, car découverte avant (en 1513 par Ponce de Léon) et a été au début utilisée comme réserve militaire puis pour son fameux phare : le Cape Florida Lighthouse, qui se dresse à l’extrémité Sud de l’île depuis plus de 170 ans. Aujourd’hui l’île est devenue un centre de villégiature, où il fait bon vivre… on arpente les plages de sables blancs. Notre véritable coup de cœur : Crandon Park Beach ; Un lagon qui s’étend sur près de 5 kms,  accueillant outre sa magnifiques plage, des aires de jeux, des practices de roller et un carrousel (manège de chevaux) qui a été entièrement refait en 1998, par des artistes bénévoles de l’Ecole des Arts du Monde ; Crandon Park Beach est ainsi un véritable havre de paix pour Petits et Grands.

 

12H Pause déjeuner pique nique à Crandon Park Beach car les restaurants ne sont pas à conseiller. Pic nic on the beach.

Mon coup de gueule de l’après midi : la visite du Seaquarium, l’aquarium rendu célèbre par Flipper le Dauphin. Même si les enfants ont bien évidemment adoré voir des otaries, des orques, ou encore des shows de dauphins, je ne conseille pas de la faire, allez à Marineland, c’est tout aussi bien ! Alternative : Prolonger l’effet Beach et laisser vous porter par un des 7 pêchés capitaux : la paresse…Vous pouvez terminer par la visite du dernier mall, si vous êtes des assoiffés de shopping : Aventura, où vous trouverez toutes les célèbres marques américaines (Abercrombie – Gap – Anthropologie…)

17H : Reprenez votre voiture pour une séquence Emotion et prenez le temps d’aller voir l’Holocaust Memorial ; Miami Beach qui compte l’une des plus grandes enclaves américaines de survivants de l’Holocauste abrite un mémorial en hommage aux six millions de Juifs morts en Europe. Ce mémorial, immense main en bronze s’érigeant à plus de15 mètres au dessus de l’eau, illustre 3 fardeaux / symboles, celui d’immortaliser les victimes – consoler les survivants et œuvrer comme souvenir pour les futures générations.

20H : Dîner chez Smith & Wollensky , le fameux Steack House de la ville avec une vue imprenable de Miami Downtown - www.smithandwollensky.com - 1 Washington Avenue

 

Jour 3 :

10H : Visite des Everglades : prévoir une journée entière, pour se plonger aux origines du Monde.  Il  ya cinq mille ans, les Everglades touchait la majeure partie de la Floride, du lac Okeechobee jusqu'au golfe du Mexique. Aujourd’hui, Everglades National Park est l'un des parcs les plus inhabituels des Etats-Unis : il est constitué de près d’un 1,5 million d'acres de marais, de prairies et de sous-jungles tropicales ; Situé sur la pointe sud de la Floride, le parc abrite 14 espèces rares et menacées, y compris le crocodile d'Amérique, la panthère de Floride et le lamantin. Toutes ces espèces sont à l’état sauvages, sans enclos, ni barrière Une grande partie du parc est primitif et a été exploré par des aventuriers et des chercheurs – aujourd’hui les visiteurs ont amplement l'occasion de marcher, de camper et même de faire du canot dans le parc plat et aqueux, appelé "la rivière d'herbe." C’est un endroit unique au monde, où coexistent alligators, crocodiles, oiseaux et bien d’autres espèces. Accès : en voiture puis opter pour le vélo ou à pied, mais éviter le tour en petit train, sauf si vos enfants sont bilingues. L’idéal est de le faire un soir de pleine lune  (prochaine pleine lune : mercredi 28 avril 2010)

12H Déjeuner dans un des restaurants des Indiens Miccosukee. Cette tribu compte seulement 650 personnes ;  Pour un avant-goût de la culture locale à un prix raisonnable, ce restaurant, en face du village Miccosukee indiennes et surplombant la rivière d'herbe, fournit de la nourriture variée. Ne vous attendez pas à miracles en matière de gastronomie, le choix est très restreint en matière de restauration.

14H A l’extérieur des frontières du parc, rejoindre les Everglades Safari afin de parcourir les célèbres marais sur des Air Boat. L’avantage de cette excursion : vous découvrez des endroits surprenants et inaccessibles  par la route.

18H: retour et arrêt à Coconut Grove, un quartier de Miami, où les personnes fortunées ont élu domicile - Coconut Grove est surtout connu pour sa beauté naturelle à couper le souffle  et son calme ; un paysage verdoyant bordé par les eaux miroitantes bleues de la baie de Biscayne. Le Saviez vous ??? Etant donné que dans la mer longeant les côtes de Miami, il y a très peu de production biologique, c’est à dire une faible présence de phytoplanctons, l’océan se pare d’un bleu indigo puissant.

19H: Dîner au Grove Isle, le restaurant de l’hôtel au nom éponyme, avec pour cadre une vue superbe sur l’océan. Sur cette ravissante ile, laissez vous tenter par des fruits de mer ou de délicieux poissons.

 

 

Tous les articles (0)

Album photos du trip MIAM MIAM MIAMI EN FAMILLE! (9)

La carte du trip

Brésil | 0 article Flux RSS | 9 photos Flux RSS

SAO PAULO SENS DESSUS DESSOUS...

Arrêt sur Images : « Dimitri, de retour du Carnaval de Sao Paulo »

Comme chaque année au Brésil, les rues de Rio, Salvador, Sao Paulo, Olinda… dansent au rythme du carnaval. Le carnaval au Brésil est un héritage colonial, importé par les portugais. Même les esclaves participaient à la fête, se bombardaient de farine, se maquillaient et se déguisant avec des perruques et les vêtements de leurs maîtres. Pendant 3 jours, les esclaves étaient libres et égaux.  Aujourd’hui le rite perdure, et les brésiliens célèbrent l’arrivée du Printemps en dansant la samba jusqu’au bout de la nuit. Quant aux écoles de Samba , elles défilent inlassablement  en cortège et rivalisent d’imagination au travers de décors de chars et de costumes des plus majestueux. A l’approche de l’équinoxe du Printemps, je vous propose de toucher de près la nouvelle terre d’exil d’un français, Dimitri Mussard, qui s’est posé à Sao Paulo et qui le temps d’une page , nous délivre ses petits coins de paradis.

Profil  robot du blog trotter Dimitri

 Ingrid B: Age ? Job ?  Porque Sao Paulo ?

D : 26 ans - Conseiller en investissement pour l’immobilier, l’agro business et les énergies renouvelables (www.reynolds-ventures.com). Mais aussi bénévole pour le compte d’une association (Gol de Letra http://www.goldeletra.org.br/) qui aide les enfants d’une favela du nord de São Paulo où j’habite, depuis maintenant un an. São Paulo, est comparativement à Rio une ville dynamique, chaotique, jamais je changerai pour Rio ! Je pense que tous les guides te déconseillent de visiter São Paulo alors que c’est une ville extrêmement intéressante

IB : Ta philosophie  de voyageur ?

D : Un tour du monde en solo, une expérience unique. Voyager c’est une aventure mentale : celle des rencontres, de découvertes, de fréquentations auxquelles on ne s’attendait pas, des dépaysements…c’est ca qui me fait vibrer.

IB : Tes projets ?

D : Participer au développement de l’association de mon frère, « Twinsforpeace », dont le principe est simple : 1 paire de basket achetée = 1 paire offerte à un enfant dans le besoin, vivant au Mozambique, Brésil, Népal… rendez vous à Paris, pour le lancement Presse au Studio KO, le Jeudi 25 mars (www.studioko.fr) . Et in fine, promouvoir la créatrice Maria Sole Cecchi et sa  marque « Les Petits Joueurs » (sacs, accessoires, chaussures et réédition de robe vintage),on sent d’ores et déjà un certain engouement au Brésil.

IB : Tes coups de cœur d’artistes ?

D : J’aime beaucoup le street art alors ça tombe bien puisque les Brésiliens sont très forts. Il y a deux jumeaux qui s’appellent « Os Gemeos » très connus maintenant et qui exposent dans toutes les plus grandes galeries du monde. Gui est aussi un graffeur très doué. Ruy Ohtake est un super architecte qui a réalisé des structures hallucinantes comme l’hôtel Unique à São Paulo. Seu Jorge pour la musique est incontournable, il faut écouter son titre « Burguesinha » !

 

IB : L’actu de ta ville ? Expos à ne pas manquer ? Monuments d’architecture ? Artisans à rencontrer ?

D : Il faut se balader sur l’Avenida Paulista pour se rendre compte de l’activité de la ville et de la petitesse de Paris ! A ne pas rater c’est le Musée des Arts de São Paulo (MASP) et l’Institut Itaú Cultural (Avenida Paulista 149) qui sont sur l’Avenida Paulista. Le musée qui accueille les plus belles collections d’Amérique du Sud est la Pinacoteca do Estado (Praça da Luz 2, la batisse est elle-même magnifique).

NB :  ce musée abrite des chefs-d’œuvre de noms aussi prestigieux que Joan Miró, Marc Chagall, Mario Zanini, Pablo Picasso ou Raoul Dufy entre autres.

La plupart de ces pièces appartiennent à la collection personnelle de Francisco Matarazzo Sobrinho et de son épouse Yolanda Penteado, amateurs d’art ayant fondé l’institution en 1948. 

Dans le quartier du Centro voir également  l’Edifício Martinelli - www.estacaometropole.bravehost.com/martinelli.htm- et le Teatro Municipal.
Mes origines russes parlant, je pense que la cathédrale St Nicholas (Rua Vergueiro, 1515, Liberdade) qui est le monument orthodoxe le plus important d’Amérique du Sud vaut vraiment la peine.
Un parc magnifique réalisé par Oscar Niemeyer qui voulait créer Central Park en mieux, est le Parque Ibirapuera. Il est grand, il y a plein de musées géniaux à l’intérieur, et se poser sous un arbre ou au bord du lac en sirotant une Agua de Coco au soleil, est un pur moment de délices. Et sans oublier le quartier animé de la Vila Madalena et ses bars en plein air…

 

Ton parcours de 24h à travers São Paulo

 

IB: Pourrais tu me donner un condensé de tes meilleures adresses, les immanquables à faire en 24H ?

D : Tout d’abord, mon premier conseil serait de prendre un taxi à la journée (environ 200$R), versus le métro, car la ville est très grande et il y a très peu de stations de métro.

NB : Devise 1$R = 0,67 €

IB : Un lieu pour prendre le petit déjeuner ?

D : Très bon café au Santo Grão (rua Oscar Freire 413, Jardins - www.santograo.com.br ) et aussi  très bonne ambiance au Santo Grão municipal (Rua da Cantareira 306, Centro) où tu peux goûter tous les fruits merveilleux qui n’existent pas en Europe sans dépenser un centime !

 

IB : Tes adresses shopping ? Vêtements ? Déco ? Design ?

D : Arpenter la  rue Oscar Freire et s’intéresser évidemment aux marques brésiliennes, car les autres sont victimes de fortes taxes d’importations. Plus alternatif/moderne : la «  Rua Augusta », située en parallèle de la précédente.

Mes coups de cœur : Mundo Mix (Rua Augusta, 2559)  http://mundomixonline.virgula.uol.com.br/galeria-mundo-mix , qui comme son nom l’indique est un mix intéressant de marques principalement brésiliennes.
Côté Déco : Mi Casa (Rua Estados Unidos, 2109) très beau magasin de design.
Cote Arty : Rojo art space, pour sa qualité d’artistes originaux (Rua Virgilio de Carvalho Pinto, 297). Le dimanche le quartier de Liberdade est top : c’est le quartier japonais et ce jour là les japonais/brésiliens vendent toutes sortes de produits artisanaux.

IB : Un endroit pour déjeuner ?

D : Plusieurs options, tu peux opter pour la cuisine libanaise, du fait de sa grande diaspora, et se laisser tenter par le sandwich Beiroute.  Ou autre choix, du fait de la forte diaspora aussi de japonais, je conseille aux amateurs de sushi,  la formule Rodizio qui coute entre 30 et 70 $R, qui te permet de déguster des sushis à volonté !

Un endroit très sympa également : le Ritz (Alameda Franca, 1088) - http://www.blackbookmag.com/guides/details/ritz- C’est un resto/bar, avec au menu, de délicieux burgers , des salades ou des pâtes…et évidemment des caïpirinhas de légende.

IB : Un lieu pour boire un verre ? Pour dîner ? Pour faire la fête ?

D : Il y a le Skye Bar  - www.skye.com.br qui est le bar de l’Hôtel Unique. Tu as une vue magnifique sur São Paulo. L’hôtel en soi est déjà spectaculaire mais la vue l’est encore plus ! C’est vraiment une forêt d’immeuble sur 360° !

Pour dîner il faut absolument aller à Ruella - www.ruella.com.br- qui se trouve Rua Jão Cachoeira, 1507 (Vila Olimpia). La chef s’appelle Danielle Dahoui (une amie) ; son resto porte le nom éponyme de la mini ruelle où il est situé. Des mets délicieux et une ambiance très décontracté sont au rendez vous.
Alternative : le restaurant récemment élu « Meilleur restaurant du monde » par le magazine Wallpaper : Kaa (Av. Juscelino Kunitschek, 279 - Villa Olimpia) - www.kaarestaurante.com.br-

Encore un bel exemple d’architecture brésilienne, de près de 800 m2 : un mur végétal de 7000 plantes, un toit escamotable et un escalier menant à un espace lounge, offrent une véritable sensation de détente en plein air !

Pour un dernier verre, le bar du resto Astor (Rua Delfina, 163) - http://www.barastor.com.br- , dans le quartier Vila Madalena, situé dans une ancienne cachaçaria, avec beaucoup de style.

Pour faire la fête, deux types d’endroits : les lieux « chics », pour nouveaux riches mais à voir car spectaculaire, comme le Pink, Disco, ou Mokai, Club A - www.mokai.com.br- . Ou des lieux alternatifs, tels que : le Bar Secreto, Lions Club, D-Edge, Hot Hot et les bars de la rue Augusta, où tu retrouves une clientèle plus éclectique, les gays, les artistes, la mode, les djs…très bonne musique…

IB : Et enfin, connais tu des hôtels rimant avec « luxe, calme, volupté et atypique »?

D : Oui bien sûr, il y en a 3 ! Hotel Emiliano – Rue Oscar Freire  384 - www.emiliano.com.br - Hôtel Fasano – rue Vittorio Fasano 85 – www.fasano.com.br - et l’ Hôtel Unique, collé au parc Ibirapuera - Avenida Brigadeiro Luís Antônio, 4700 - www.hotelunique.com.br/splashpage-

 

 

 

Tous les articles (0)

Album photos du trip SAO PAULO SENS DESSUS DESSOUS... (9)

La carte du trip

Mises à jour
  • Dernière connexion : 24/04/2010
  • Dernières photos ajoutées
Contenus les mieux notés
Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Mes derniers commentaires reçus
  • Par yerm sur

    Ahh... Ocean Drive et toute sa magie le soir venu, ça me rappelle plein de souvenirs...

Mes derniers commentaires envoyés
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil